Atenção: Esse site só pode ser visualizado perfeitamente em um browser que suporta Web Standards. É recomendável que você atualize o seu browser clicando aqui. Obrigado e desculpe o transtorno.
HOME
NOTÍCIAS
Note sur la catastrophe criminelle de Vale à Brumadinho, Minas Gerais - Brésil

Note sur la catastrophe criminelle de Vale à Brumadinho, Minas Gerais - Brésil

L?Organon - Centre d?étude, de recherche et d?extension en mobilisations sociales exprime sa solidarité avec les victimes de la rupture du barrage minier de Córrego do Feijão à Brumadinho, dans l?Etat de Minas Gerais au Brésil, le 25 janvier 2019.

Nous sommes malheureusement les témoins d'une nouvelle grande catastrophe minière au Brésil, provoquée par des entreprises qui font preuve d?incompétence, de négligence et de mauvaise foi dans leurs façons d?agir. En 2015, Vale, Samarco et BHP Billiton étaient responsables d'un énorme désastre socio-environnemental avec la rupture du barrage Fundão au Minas Gerais. Les fleuves, les lacs, la mer, la faune et la flore ont été détruits. Des personnes et des animaux ont été tués et des milliers d?individus issus de communautés traditionnelles (quilombolas, pêcheurs, paysans, …) et indigènes ont vu leur mode de vie et leurs territoires être gravement affectés. Comme si cela ne suffisait pas, ces personnes en détresse ont également été entraînées dans un processus de réparation exténuant, loin d?être satisfaisant, qui continue de violer leurs droits, par le biais de la Fondation Renova, créée par les entreprises.

Depuis le 25 janvier 2019, l'entreprise Vale est également responsable de la mort de nombreuses personnes à Brumadinho, Minas Gerais. À ce jour, 60 décès ont été confirmés et plus de 350 personnes ont été portées disparues, la plupart étant les propres travailleurs de Vale. À chaque instant, de nouvelles personnes disparues ne figurant pas dans les listes publiées sont déclarées. Près de 12 millions de m³ de déchet miniers ont atteint le fleuve Paraopeba, importante source en eau pour la région métropolitaine de BH et affluent du fleuve São Francisco. Que l'impunité ne se répète pas et n?engendre pas la multiplication de ces crimes! Oxalá puissions-nous tous réussir à reconstruire et à réinventer les formes de lutte contre l'extractivisme qui nous dévaste et nous tue tous les jours.

Arquivo

De:
Até: